23 juillet 2007

Simple comme un haÏku, belle comme un cerisier.....

tottochanEmprunté par hasard à la bibliothèque municipale (car l'auteur racontait quelques années de sa scolarité), j'ai découvert un magnifique roman, touchant, une vraie leçon de vie (pour les enseignants certes mais pour les parents aussi....)! J'ai commencé à le lire à ma fille de 9 ans qui l'a finalement terminé toute seule.

Simple comme un haïku, belle comme un cerisier en fleurs, pleine d'espérance comme une petite fille de 6 ans, cette histoire vraie offre un regard clairvoyant sur les enfants et l'école. Tokyo, début des années 1940. Tetsuko, alias " Totto-chan " mène la vie dure à son institutrice... jusqu'à se faire renvoyer de son école primaire, peu de temps après y être entrée. Ses parents l'inscrivent alors à Tomoe, petite école éprise de liberté où de vieux wagons font office de salles de classe. A Tomoe, l'expérience de la vie est aussi importante que les leçons. Et grâce à son directeur atypique, Totto-chan réapprend à respecter les autres et à se respecter elle-même. Elle prend goût à l'étude, assume ses échecs et gagne en autonomie ; écrit des haïkus, rêve de danser " Le lac des cygnes "... Mais elle comprend aussi ce qu'est le racisme, l'intolérance, et découvre la guerre. En 1945, Tomoe est détruite par les bombardements. Mais en quelques années seulement, cette école pas comme les autres aura déterminé la vie entière de Totto-chan.

Posté par alinel à 15:18 - - Commentaires [32] - Permalien [#]


Commentaires sur Simple comme un haÏku, belle comme un cerisier.....

Nouveau commentaire